110 ans compagnie

110 ans compagnie

Compagnie Le Zoute

Le 1er mai 1908, la famille Lippens fonde la Compagnie Het Zoute. Le nom de l’entreprise contient un mot typique de la région, qui renvoie directement aux prés salés (en néerlandais « zoute schorre »).

Le double but principal de la création de la Compagnie Het Zoute était d’une part d’éviter une dispersion des propriétés de la famille, et d’autre part d’éviter également un éparpillement de l’aménagement du territoire à Knokke Le Zoute.

Éviter l'éparpillement de l'aménagement du territoire à Knokke Le Zoute

Hermann-Joseph Stübben

Pour la réalisation de leur projet urbanistico-architectural, Raymond et Maurice Lippens ont fait appel au célèbre urbaniste allemand Hermann-Joseph Stübben.

Stübben a conçu un premier projet d’urbanisation pour Le Zoute. Sur cette base, un lotissement a été dessiné et des prescriptions urbanistiques ont été définies tout de suite - une première pour cette époque. Après l’obtention des permis de lotissement, les lots de terrains furent vendus. Durant les premières années d’existence de la Compagnie Het Zoute, il était plutôt exceptionnel que la Compagnie intervienne elle-même comme constructeur. Son rôle se limitait à celui de concepteur urbanistique et de lotisseur. Pendant ces premières années, les lots étaient donc vendus et les propriétaires pouvaient y construire eux-mêmes, moyennant le respect des prescriptions architecturales et urbanistiques du cahier des charges de la Compagnie. Le but de ce cahier de charges était simple : maintenir une certaine qualité des constructions, et obtenir et protéger une vision architecturale « d’unité dans la diversité ».

Hermann-Joseph Stübben
Hermann-Joseph Stübben

Cette vision, révolutionnaire pour l'époque, sur l'aménagement d'un site unique tel que Le Zoute

Les premières années

Les premières années, la Compagnie Het Zoute possédait environ 1 100 hectares de terrains. Il s’agissait alors surtout de terres à vocation agricole et de dunes. Le tout représentait un peu moins d’un quart du territoire de la commune de l’époque. Knokke, Het Kalf et De Oosthoek étaient à ce moment-là - au début du vingtième siècle - encore des centres de village avec une population globale d’un millier d’habitants tout au plus.

Cette vision, révolutionnaire pour l’époque, sur l’aménagement d’un site unique tel que Le Zoute - un village situé sur le littoral et attenant à un domaine naturel du même nom - a abouti finalement à la Knokke contemporaine : une station balnéaire unique, avec une combinaison exceptionnelle de nature (la réserve naturelle du Zwin et les bosquets du Zwin), d’équipements récréatifs tels que le Club de Golf et le Club de Tennis, et du style de construction typique de Knokke avec des villas et d’autres unités d’habitation.

Ce site utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur ce site. En savoir plus Continuer